Rivière-du-Loup

Blogue

Mon expérience de pêche sur le Lac Témiscouata

Image auteur

Par Marie-Hélène Caron

Information touristique

Je n'avais jamais vraiment pêché. Une fois, mais sans avoir pris de truites à une période peu favorable. Rien pour me donner vraiment le goût d'y retourner. Pourtant, suite à ma rencontre avec un guide de pêche lors de ma visite au Salon de l'Habitation et du Plein air de Rivière-du-Loup, j'ai changé d'idée. Hugues Beaulieu, guide de pêche certifié, voulait me faire découvrir un style d'excursion clé en main qui devait me donner la piqûre de ce sport. Voici le récit de ma journée de pêche à la truite grise sur le Lac Témiscouata.

 

7h du matin. Il est tôt pour une couche tard. Hugues nous attend de bon pied et de bonne humeur. Je suis accompagnée de fiston, de mon mari et mes parents, grands amateurs de pêche. Dès notre arrivée, nous sommes pris en charge. Nous suivons Hugues jusqu'à la marina de Cabano. Nous allons pêcher sur le 2e plus grand lac en importance sur la rive sud du Saint-Laurent avec ses 45 km de longueur.

 Hugues et son embarcation

 Quai de la marina Pomerleau

Notre embarcation pour la journée promet d'être confortable. Nous prenons notre bagage, ceintures de sécurité et lunch du midi. Nous mangerons sur le bateau nous apprend notre guide. Pas de problème! Maximisons notre temps de pêche. 

Tout le monde à bord!

Notre guide nous amène à la tête du Lac où il nous garantit de bonnes prises. Attache ta casquette, car le moteur de 150 forces n'entend pas à rigoler. En moins de deux, nous sommes arrivés à notre but. Notre lieu de pêche est situé dans le même secteur que le Parc National du Lac-Témiscouata.

Hugues met les lignes à l'eau. Dans le bateau on retrouve plusieurs cannes à pêche et des appâts en grande quantité. Nous n'avons rien à faire pour le moment. Notre conducteur s'occupe de tout.

 

Nos lignes sont à l'eau. 4 en tout. Nous pêcherons à la traîne. «Il faut s'armer de patience» comme le dit si bien mon père! Après une première heure peu fructueuse, fiston sort de sa torpeur d'un seul bon. «Ça mord» dit-il. Hugues vient à son aide et nous dit de remonter notre ligne qui est à l'eau. Fiston garde son calme et après quelques minutes de bras de fer avec sa truite, il réussit sa prise. 

 Fiston et la prise du jour. Truite grise de 7 livres et 27 pouces

Nous remettons notre ligne à l'eau. Moins de 20 minutes se sont écoulées...encore une fois nous en avons une. C'est à mon tour de la remonter à bord. Après une lutte effrénée (je croyais vraiment que la canne à pêche allait casser!) j'ai enfin réussi ma prise. J'en tremble tellement je suis énervée. À ma grande surprise (j'étais vraiment certaine d'avoir attrapé un requin!) le poisson devra être remis à l'eau, car la grandeur n'est pas légale. Il y a des lois à respecter et notre guide est très strict. Nous aurons 6 remises à l'eau au courant de la journée. J'ai quand même une photo pour vous prouver que ce n'est pas une histoire de pêche!

 

 Moi et ma première truite grise                                                                                                                      Ma mère est une grande amatrice de pêche  

Il fait très beau en ce samedi matin. Le lac a peu de vagues, car le vent est relativement calme. Nous avons de merveilleux paysages sur ce plan d’eau entouré de montagne. Nous avons même la chance d'admirer un aigle au-dessus de nos têtes. La tranquillité et vivre le moment présent, voilà ce que m’apporte cette journée. 

 

Bien assis dans nos sièges capitaines, nous changeons de lieu afin de repérer notre souper du soir. Nous avons tous eu droit à notre dose d'adrénaline ayant tous sorti notre grise de l'eau. Entre plaisanterie et rigolade avec notre guide, d'une extrême gentillesse, nous n'avons pas vu le temps passer. Il est déjà 15h. Nous retournons au quai. Mon père a tout de même réussi à prendre une truite mouchetée. Comme vous le constatez, il n'y a pas de grandeur légale pour celle-là!

Je résumerai ma journée à : que du Plaisir avec un grand «P»! Un moment en famille avec Hugues qui, le temps de cette excursion en a fait partie. Pas de souci de la vie quotidienne, juste du bon temps. Fiston repart avec son monstre marin qui sera servi le soir même au souper. Et il était succulent! Je crois que j'ai maintenant la piqûre de la pêche!

Toute la famille a adoré son excursion!

Si l'expérience vous donne envie, voici des informations utiles et n'hésitez pas à contacter Tourisme Rivière-du-Loup ou Hugues Beaulieu, votre guide de pêche sur la Lac Témiscouata .

 

Contact:

Tél: 418 854-9168 ou 581 337-7277

@ : huguesbeaulieu@bell.net

Web : www.guidedepechetemiscouata.com

Facebook

Coût :

FORFAIT 6 HEURES / FORFAIT 8 HEURES

 450 $                         600$

Ce que tu apportes :

Lunch - Permis de pêche - Glacière

Tu peux apporter ta veste de flottaison, mais il peut t'en prêter aussi.

 

Bonne pêche!

COMMENTAIRES

  • Vincent carob - 5 juin 2019, 18:35

    Très beau commentaire.....très belle journée...Merci Hugues De VINCENT ET MIREILLE

  • Marie-Eve Ouellet - 5 juin 2019, 18:11

    J’adore Marie !! Toute une expérience en famille et ce à proximité de la maison. La pêche c’est tellement un loisirs qui nous ramène à l’essentiel